Pages

lundi 20 mai 2019

Conférence du dimanche 19 mai 2019: La Permaculture au jardin



Ce dimanche, Anne-Laure Masson-Ourgaud et Françoise Villardde l'association « Permazebra » sont venues nous présenter leur vision de la Permaculture à travers leurs projets personnels. Les images qui illustrent ce compte-rendu, ont été récoltées à l'occasion des visites de jardins lors des différents voyages réalisés ces dernières années par les sociétaires de la Société d'Horticulture de Quimper.

L’exposé commence par un échange avec l’assistance, à propos d’une suite de 3 paires de photos mettant en contraste 2 visions du jardinage :
-       Gros travaux, outils motorisés / petits aménagements, outils manuels

Dans un second temps, Anne-Laure nous présente son projet de jardin dans un lotissement.
Le pourtour de la parcelle est planté de haies peu taillées, qui abritent le jardin des vents et des regards. Les déchets de taille sont utilisées en paillage ou en compost. 


Au pied des haies les plantes sauvages et les ronces sont tolérées, quelques dépots de branchages aussi.
On trouve une pelouse (tondue à la tondeuse à bras) fleurie de pâquerettes au bord de la maison, puis une petite prairie plus sauvage et enfin une zone prévue pour le potager.


Dans cette zone de potager, des cartons et du paillage ont permis d’étouffer la végétation naturelle, ensuite la terre sera ameublie à la grelinette. 



La zone comprendra 3 soles pour cultiver des plantes très gourmandes ou moins gourmandes, qui seront nourries au compost, ou des plantes se contentant de terre pauvre.

Dans un troisième temps, Françoise nous présente son projet de jardin de 3000 m² en limite de campagne.
Ce terrain comprenait un jardin ancien qu’elle qualifie de « cimetière », et qu’elle a fait raser au tracto-pelle.
Elle laisse pousser les haies pour protéger sa propriété des pulvérisations agricoles, et considère le jardin comme un refuge pour la nature. 









Les plantes qui poussent spontanément sont « accueillies », puis gardées ou pas, les déchets de taille sont utilisés comme paillage pour les petits fruits et fruitiers.

Pour Anne-Laure et Françoise, la Permaculture est une « philosophie de vie », qui permet la création de « jardins d’abondance et durables ».

Parmi les principes et techniques de la Permaculture citons :
-    - l’observation : 
        . évaluer les besoins auxquels nous souhaitons subvenir grâce au jardin ainsi que le temps que nous pourrons lui consacrer
        . observer la faune et la flore spontanées
-  - l’organisation du territoire en 6 zones : de la zone 0 (proche de la maison) et bien entretenue, à la zone 5 (la plus éloignée) laissée à la nature
     -  la valorisation des bordures
     -  la limitation de la culture à quelques aires
     -  le compostage des déchets
     -  la cueillette des plantes sauvages (pousses, fruits, graines)

     -  l’utilisation des plantes sauvages (ex : vannerie à partir de tiges de ronces, purins ...)


A l'issue de la conférence, il y a eu de nombreux échanges.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire